Immuables compagnons et amis

En début d’année que voyla

Me dois-je de ne poin trop tarder,

A barguigner mettre ola

Pour nos vœux ainsi vous confier

 

 Attachons nous adhonc céans

à quelques mots plus convenants

Acceptez ainsi ma mie,

En tant que dames doux baisers,

Et quant à vous mon bon ami,

Assurément forces brassées,

 

Qu’elles vous aillent droit au cœur,

Qu’assurément elles y demeurent,

Bien précieux s’il en est,

C’est grand richesse qu’amistié

 

Et pour tous ceux qui sont blessés

Sans pour autant être oublié,

A eux sincèrement veux-je dire

Combien grandement j’aspire,

A leur belle santé retrouvée. 

 

Doux sentiments que vous portons

D’avous  biens gentils  Compagnons

Qu’avec nos cœurs ainsi battons

En belles festes à l’unisson

 

Famille de moult lieux, famille de force cœur,

En vos bastions, bons compagnons

Gardez-vous bien sans male peur

Qu’en retrouvailles sans trop languir

Avec amour, avec ardeur

Nous merveillons sans point faillir ! 

 

Gensac des Tours Seguy

C’est la joie des enfants,
la fierté des parents. 

La patience au pas de tir
pour enfin nous sourire.
Et tirer quelques flèches
que personne n’empêche.

Sur nos anciens blasons
réussir un carton
y [ ... ]

Lire la suite

Sur les douves d’un château, le long d’une abbaye,

Au milieu d’un gros bourg, au cœur d’un lieu de vie.

Regroupant ses savoirs s’installe notre village,

Offrant de belles pages venues du [ ... ]

Lire la suite

Mes chers amis, bons Compagnons
J'aime vous savoir en réunion 
C'est animé, vociférant 
Pour bien préparer vos vingt ans.

 

Une idée forte et c'est parti
Tous à chercher des lieux [ ... ]

Lire la suite

Venus de toutes provinces du grand royaume de France
Ils arrivent devant vous, ils sont là quelle chance !
Qu’importe qu’ils soient bien nés, si loin de nos villages,
Honneur de nos contrées de [ ... ]

Lire la suite

Nouvelles cordes et nouveaux bois,
Nouveaux amis garant de joie,
Dame Béatrix et Sieur Guiot
Portent musiques et fabliaux.

Pinçant Guiterne tour à tour
Frottant Morache chaque jour,
Ils nous enivrent de [ ... ]

Lire la suite

Je fus art depuis lors je devins discipline,

Maintenant c’est un sport qu’il faut que l’on devine.

Dix mille ans dans les grottes aux parois je m’affiche.

Pharaon souviens-toi, [ ... ]

Lire la suite

(refrain) La dague de capitaine

A de biens beaux atours

Et aux filles sans-gêne

Les inspire à l’amour.

 

1. Des jupons très légers

Et des sourires malins

Sont là pour te piéger

Aux [ ... ]

Lire la suite

En début d’année que voyla

Me dois-je de ne poin trop tarder,

A barguigner mettre ola

Pour nos vœux ainsi vous confier

 

 Attachons nous adhonc céans

à quelques mots plus convenants

Acceptez [ ... ]

Lire la suite

Le vieux château offre ses dépendances

Pour les feux et les bruits de la fête

Sans jamais y prendre quelque offense

Ni envie que tout cela s’arrête.

 

Et puis l’on chante sur la musique

Pour [ ... ]

Lire la suite

Compagnons de Roland