Frémine d'Eynansas

 


D’azur semé d’étoiles d’or,
au croissant de lune d’argent tourné,
au chat de sable passant posé en bande, brochant sur le tout



Sa devise :

Le temps est un grand maître,
il règle bien les choses

Qui suis-je

Frémine

En Limousin, à l’automne de l’an 1147, est née Frémine,

dans une famille de paysans.

Frêle petite fille, elle s’est très vite rendue compte que le travail de la terre n’était pas fait pour elle.

Enfant plutôt habile, Frémine a commencé à s’initier à la couture et à fabriquer des habits pour sa famille. Dans le village d’Eynansas,

le Seigneur  est venu lui demander de confectionner des vêtements

pour sa cour.

Frémine était très honorée.

Elle s’est jetée dans la bataille, elle taillait, elle cousait, elle ourlait….

Frémine avait un chat noir qui la suivait partout.

Avec lui elle a parcouru les chemins de Compostelle

et elle a rencontré Bartolomé Lo Born.

Archer averti, il lui a présenté les Compagnons de Roland

Traduction

.....